Foire aux questions

Puis-je apporter mon animal de compagnie ?
Non, les animaux de compagnies ne sont pas autorisés dans la Résidence.

Est-ce que la chambre est déjà meublée ?
Toutes les chambres sont déjà équipées et meublées, il n’est donc pas autorisé d’amener des meubles à la Résidence. Nous tenons à garder une certaine uniformité.

Des animations pour les résidents sont-elles prévues ?
Des activités sont données par notre logopède à raison de trois fois par semaine. Elles sont adaptées aux résidents et à leurs demandes: art manuel, bricolages, charades, promenades, activités musicales, fêtes des anniversaires, jeux de société, excursions, etc.

Plusieurs objectifs sont poursuivis à travers nos activités. Nous tentons de permettre au résident d’intégrer les nouveaux arrivants. Nous essayons de les impliquer et de les rendre acteur de leur vie, de développer des liens sociaux, de favoriser les relations intergénérationnelles. Le but est de maintenir l’autonomie tout en respectant chaque personne. Aucune activité n’est obligatoire.

À partir de quel age peut-on rentrer en maison de repos ?
La règle pour être admis en Maison de repos c’est d’avoir minimum 60 ans.

Une dérogation est cependant envisageable pour autant que celle-ci soit introduite auprès de l’AViQ (Agence pour une Vie de Qualité – Région Wallonne) par la direction de l’établissement concerné.

Cette dérogation n’est pas automatique, elle n’est accordée qu’après un examen au cas par cas et a priori, bien qu’il n’existe aucun quota légal par établissement acceptant des personnes de moins de 60 ans, la Région Wallonne essaye qu’il n’y ait pas plus de 3 à 5% de personnes de moins de 60 ans par établissement.

Les dérogations sont le plus souvent accordées pour des raisons médicales (maladies dégénératives ou neurologiques, syndrome de Korsakoff, etc.) mais parfois aussi pour des motifs sociaux.

Qui décide l'entrée en maison de repos ?
C’est la personne âgée elle-même qui prend la décision d’entrer en Maison de repos.

Il faut préciserqu’on ne peut jamais contraindre une personnequi refuserait d’aller dans une Maison de repos d’y être admise, contre son gré. Néanmoins, si cette personne est atteinte d’une maladie neurologique (Alzheimer,…) c’est généralement son représentant légal (qui est le plus souvent un membre de sa famille qui gère son patrimoine, a une procuration sur ses avoirs bancaires, etc.) qui va signer à sa place la convention d’hébergement.

La nouvelle loi sur la protection judiciaire (entrée en vigueur en septembre 2014) prévoit la désignation d’un administrateurdela personne qui pourra choisir un lieu de vie pour la personne à protéger. Ceci pourra être fait seulement avec l’autorisation du Juge de paix.

Les résidents peuvent-ils gérer leurs médicaments eux-mêmes ?
Non. En principe ce sont les infirmières qui distribuent les médicaments.

Si la personne a toujours géré ses médicaments et qu’elle souhaite continuer à le faire, elle doit avoir l’autorisation de son médecin traitant et du médecin coordinateur de la Maison de repos. Cette autorisation doit être précise : délais, révision, etc.

Quels sont les conditions d'admission ?
Il existe différents documents importants lors de l’entrée d’une personne en Maison de repos. Il vous sera demandé, avant l’admission, de prendre connaissance et d’approuver les documents suivant:

  • la convention d’hébergement;
  • le règlement d’ordre intérieur;
  • le projet de vie;
  • le mandat pharmacie;
  • l’état des lieux de la chambre.